Folkcollection

110.  Passeport de compagnon  Passeport de compagnon Retour à : ART POPULAIRE & CURIOSITÉS ART POPULAIRE & CURIOSITÉS

110. Passeport et huit lettres de roule de compagnons toiliers
Documents manuscrits. L’affaire ou passeport, avec son pliage spécial en carré, porte le cachet des villes de Nantes, Orléans et Longjumeau. Pour ces trois villes, le texte est identique et, dans la marge gauche est noté, en travers « la ville lui conte ». « S.A.T.C. toilier de la ville et faubour d’orleans et autre du tour de France/Il est parti en bonne santé le pays Branche d’Or le Bordelais, de nantes pour Orléans, ne doit rien à la mère ny au Compagnon, Nantes, le premier décembre 1842... » Les lettres de roules proviennent d’Orléans (1865 - 1867), de Marseille (1865 - 1867), de Nantes (1865 - 1866), d’Angers (1884) et de Paris (1884). Voici le texte de l’une d’entre elles. « Orléan le 22 Mai 1865 SATCT de la ville et faubourg de Bordeau, Les Pays/La présente est pour vous souhaité le bonjour et une bonne santé tant qu’à nous, nous nous portons bien et désirons que la présente vous trouve de même et pour vous faire savoir que nous avons fait une réception d’un aspirant ce 17 Mai dont voici son nom et prénom - Sancérémonie-le-Manceau natif de Dolon canton de Vibray St de la Sarthe dit Mary Auguste - Rien autre chose à vous dire rien que nous sommes frères et pays pour la vie/On vous dira aussi que nous avons célébrer la fette de St Sèvère en règle et la cérémonie cet faite à la Cathédrale et tout a bien été. » N. B. : St Sever de Ravenne est le patron des toiliers, tisserands et des chapeliers. Dans une lettre du 21 avril 1867, les compagnons de Marseille émettent le vœu suivant : « nous proposons de supprimer Marseille comme première ville de Devoir, vu qu’il n’y a pas suffisamment de jeunes compagnons pour la représenter et tenir les affaires… La ville n’offre aucune ressource pour le moment. La campagne, depuis le commencement de l’année, a fourni quatre adresses - aucun ouvrier ne s’est présenté pour les occuper. »

Un compagnon toilier a probablement conservé ces documents provenant de la Chambre de Bordeaux, lors de l’extinction de ce métier au sein du compagnonnage.


Photothèque de l'objet

Cliquer sur les vignettes pour agrandir.
Photos : droits réservés, certaines de nos photos sont disponibles en haute définition pour l'impression. Contactez-nous